AVIS DE VACANCE DE POSTE INTERNE ET EXTERNE

POSITION TITLE: Chargé(e) de Programme – SSA 10 CONTRACT MODALITY/Grade: Consultant National (Education) UNIT/DIVISION: Programme DUTY STATION: Nouakchott / Mauritanie DURATION : 06 Mois

Le PAM promeut l’égalité du genre et s’engage à atteindre la parité dans ses bureaux de pays et régionaux à l’horizon décembre 2022. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

ABOUT WFP Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro d’ici 2030. Chaque jour, le PAM travaille pour s’assurer que les populations les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin pour mener une vie productive et saine.

Avez-vous une expérience dans le domaine de l’éducation ou de l’alimentation scolaire ? Possédez-vous de l’expertise dans l’accompagnement de structures gouvernementales ? Souhaitez-vous développer votre expérience professionnelle tout en contribuant à mettre fin à la faim dans le monde ? Souhaitez-vous rejoindre le PAM, une organisation qui oeuvre pour l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables ? Voulez-vous rejoindre une organisation mondiale qui investit dans le développement de son personnel ? Si votre réponse est oui, alors ce poste est pour vous. Une excellente opportunité pour devenir membre à part entière d’une équipe diversifiée et passionnée, qui travaille sur des projets variés contribuant directement à l’assistance aux bénéficiaires.

Contexte :

Conscient de l’intérêt toujours croissant suscité par l’alimentation scolaire au regard des multiples avantages qu’elle procure aux enfants en matière d’amélioration de la scolarisation, de l’état nutritionnel des bénéficiaires, le Ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Secteur Educatif de la République Islamique de Mauritanie avait requis l’assistance de ses partenaires techniques et financiers pour la formulation d’une politique d’alimentation scolaire qui a été adoptée en novembre 2016 qui a soutenu l’élaboration d’un programme national de cantines scolaires à base de produits locaux. Cette politique est le troisième maillon d’un processus qui a commencé par : i) un diagnostic des capacités nationales en matière d’alimentation scolaire par l’Approche Systémique pour de Meilleurs Résultats en Éducation (SABER), ii) un plan d’action dit « Plan d’action SABER » dont l’une des principales actions retenues était iii) la formulation d’une politique d’alimentation scolaire (PNAS) précédée d’une concertation nationale organisée sous la forme de trois ateliers tenus à Aleg (Brakna), Kiffa (Assaba) et Nouakchott en avril 2016 qui avait permis de recueillir les avis et opinions de toutes les parties prenantes de l’alimentation scolaire. Plus récemment le lancement officiel du Programme National d’Alimentation Scolaire à Bousteïla en février 2021 et l’accord tripartite sur le Programme national d’alimentation scolaire entre le MENRSE (Ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif), le CSA (Commissariat à la Sécurité Alimentaire) et TAAZOUR (Délégation Générale à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion) signé en avril 2021 démontrent la volonté politique et l’importance qu’accorde le Gouvernement à la mise en oeuvre de la PNAS. C’est dans ce cadre que s’inscrit le recrutement d’un consultant pour accompagner de manière plus globale la mise en oeuvre de la PNAS. Rôle du/de la Consultant/e Le/La consultant/e accompagnera le MENRSE en collaboration avec toutes les parties nationales impliquées à savoir Taazour et le CSA en plus de Counterpart International sur une période de 6 mois (à partir de date de prise de fonctions) qui pourrait être prolongée ou écourtée si nécessaire. Le principal objectif sera axé sur la formulation effective d’un Programme National d’Alimentation Scolaire, l’élaboration d’outils harmonisés, les aspects de suivi et de reporting, les supports de formation en lien avec les variables scolaires, la coordination avec les différents Ministères/acteurs concernés par l’alimentation scolaire et l’exploitation des résultats de l’Etude des filières réalisées en 2019 en vue d’expérimenter un programme pilote basé sur les productions locales. Objectifs de la consultation : De manière plus globale, cette consultation vise à accompagner le gouvernement dans la formulation d’un programme national d’alimentation scolaire en examinant la faisabilité des activités proposées sur le plan technique, économique social et financier, et surtout de leur pérennité. La formulation proposera des activités innovatrices d’un Programme National avec une approche : o Intégration : appréciant les possibilités d’intégration dans les priorités stratégiques nationales (SCAPP- Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée, PNDSE-Programme national de développement du Secteur Educatif, développement agricole, de la pêche, de l’élevage, etc. ainsi que leurs dérivés. o Cohérence et synergie : articulation étroite et complémentarité des interventions des uns avec les autres pour répondre à un objectif clair et harmonisation des approches de mise en oeuvre ; o Ciblage : revue des critères des zones géographiques et des écoles évitant le chevauchement ; o Souplesse : ouvrant des possibilités d’ajustement des activités au cours de la mise en oeuvre du programme pour s’adapter aux changements de situations. Spécifiquement, dans l’exécution de son mandat, le Consultant effectuera plus particulièrement les points ci-après : i) Élaboration d’un programme national cohérent qui tienne compte des activités et interventions dans le domaine dans une perspective de mise en place de cantines scolaires durables qui examinera :  La pertinence des activités figurant dans le programme national, par rapport aux priorités, politiques et stratégies sectorielles du gouvernement, ainsi qu’à celles des acteurs opérant dans le domaine ;  Les objectifs et résultats attendus à court, moyen et long terme ;  Le rôle et fonction de l’assistance alimentaire scolaire ;  Le ciblage géographique et justification en tenant compte des priorités et des mandats des intervenants ;  Les avantages tirés par les bénéficiaires de l’assistance alimentaire ;  Les Ressources et moyens (humains, financiers, matériels, produits alimentaires) à mettre en oeuvre au plan national, régional et local ;  Les Stratégie et méthodologie d’intervention global et par axe d’intervention ;  La Collaboration et coordination avec les programmes des organismes des Nations Unies, des organisations non gouvernementales, organismes bilatéraux et communautés de base;  La proposition des innovations au niveau communautaire et des municipalités pour pérenniser les cantines scolaires (AGR, Cash transfert, etc.);  L’intégration d’une revue du plan d’action SABER et une actualisation de la Politique nationale d’alimentation scolaire ;  La Prise en compte, dans la formulation du programme, les dynamiques et  Les mouvances en cours sur la Coalition mondiale sur l’alimentation scolaire et les résultats du Sommet Mondial sur les systèmes alimentaires et sur la nutrition dont la Mauritanie est partie prenante.  La Gestion et suivi évaluation de l’activité au niveau national, régional et local incluant l’assistance de tous les intervenants ;  Le calendrier de l’activité ainsi que les modalités de suivi et évaluation interne ;  Les principaux risques et solutions préconisés ;  La capacité de l’activité à s’auto entretenir à l’issue de l’assistance des divers intervenants (durabilité des actions); ii) Accompagner le processus gouvernemental visant la mise en place d’un programme national d’alimentation scolaire qui intègre les potentialités nationales en termes de productions alimentaires locales identifiées par l’étude des filières menée en 2019 avec l’appui du PAM et d’autres études disponibles ou potentialités, en vue d’expérimenter un pilote basé sur les productions locales ; iii) Elaborer des outils harmonisés, les aspects de suivi et de reporting, les supports de formation en lien avec les variables scolaires ; iv) Intégrer des mécanismes de suivi et capitalisation des évidences et remontée de l’information plus efficaces ; v) Déterminer des mécanismes de gestion et de sanction sur la gestion des cantines ; vi) Aider à structurer la coordination avec les différents Ministères/acteurs concernés par l’alimentation scolaire. Déroulement L’étude se déroulera en trois étapes :

  • Une revue documentaire et analyse des données secondaires : Le consultant devra faire une revue documentaire étayée pour mieux comprendre et se familiariser avec la PNAS, les résultats de l’Etudes de la chaine de valeurs des potentialités alimentaires et les différents acteurs concernés et leur potentiel de collaboration. L’analyse documentaire portera sur l’appréciation et l’évaluation : des documents de politiques sectorielles (SCAPP, PNDSE, PNAS, PNA, PNSA, CPDD et thématiques sectorielles concernées, etc.), des rapports, études et enquêtes réalisées (Annuels du MEN, FSMS, SMART, ) des résultats et performance du secteur éducatif, de l’analyse des stratégies et propositions d’ajustement, des orientations et objectifs stratégiques dans les domaines de l’éducation et de la sécurité alimentaire, une synthèse de l’analyse de chaque composante du programme national, en terme de pertinence, d’analyse de problèmes et de propositions d’axes d’intervention.
  • Une mission de terrain : Le consultant devra se rendre dans chacune des principales zones du pays : la zone Sud (Trarza, Brakna, Gorgol, Guidimagha) ; la zone Est (Assaba et les 2 Hodhs) et la zone Nord (D.NDB, Inchiri, Adrar, Tiris Zemour et Tagant). Cette mission lui permettra d’apprécier les potentialités de production réelle de chaque zone et de faire une cartographie des productions et producteurs pour le programme pilote du HGSF (alimentation scolaire basée sur la production locale).

  • Une phase de rédaction/production d’un rapport avec formulation de recommandations pertinentes : Le/La consultant/e devra, à la fin de la revue documentaire et de la mission de terrain, appuyer à l’organisation d’atelier/rencontre avec la principale partie prenante (Gouvernement, PAM, Counterpart, PTF, bilatéraux, etc.) de revue et validation des axes du programme élaboré afin de prendre en compte les orientations stratégiques et opérationnelles de toutes les parties prenantes. Il devra aussi, à la fin de son contrat, rédiger d’un rapport avec formulation de ses recommandations pertinentes à l’endroit de l’Etat et du PAM qui seront revus et validés en atelier ou par le Comité de pilotage de l’alimentation scolaire. Résultats attendus
  • Un document de Programme National élaboré avec un pilote basé sur les productions locales dans les zones agro écologiques qui s’y prêtent ;
  • Un document structurant la coordination des différents acteurs validés avec eux avec un timing de mise en oeuvre
  • Un document définissant les outils harmonisés de suivi et les différents mécanismes de gestion et de sanction ainsi que les supports de formation en lien avec les variables scolaires.
  • Un document sur le reporting et la remontée des informations.

QUALIFICATION & NIVEAU D’EXPERIENCE REQUIS: Niveau d’education: Diplôme universitaire supérieur dans l’une des disciplines suivantes : en éducation ou disciplines similaires. Experience: Un minimum de 7 ans d’expérience professionnelle, y compris dans le domaine de l’éducation ou de l’alimentation scolaire au sein de structures gouvernementales, des Nations Unies ou d’ONG. Competences:

o Avoir une bonne expérience dans la rédaction et formulation de politiques nationales ou sectorielles liées à l’Education et domaines connexes (PNDSE, autres plans et politiques, exercice SABER). o Aptitude à travailler en équipe, et à s’exprimer tant à l’écrit qu’à l’oral de manière claire et articulée.

LANGUES : o Très bon niveau en français (écrit et oral). o Avoir une connaissance de l’anglais et/ou de l’arabe est un plus. o Bien parler au moins deux langues nationales serait un atout.

Le PAM appliquera un processus de sélection rigoureux et transparent comprenant une évaluation approfondie des compétences techniques afin de s’assurer que les meilleur(e)s candidat(e)s sont sélectionné(e)s pour le poste.

Veuillez-vous assurer que votre candidature contienne des informations exactes, complètes et précises sur vos qualifications universitaires, votre parcours professionnel et vos compétences linguistiques. Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.