WHO - World Health Organization

WHO in Ouagadougou, Burkina Faso

Consultant national appui à l’Evaluation Post Introduction du vaccin contre la COVID-19 (PIE) au Burkina Faso @ NO-C

( 2208399 )

Grade : No grade

Contractual Arrangement : Special Services Agreement (SSA)

Contract Duration (Years, Months, Days) : 2 mois

Job Posting: Sep 14, 2022, 10:18:33 AM

TERMS De REFERENCE

Recrutement d’un (01) consultant national en appui à l’Evaluation Post Introduction du vaccin contre la COVID-19 (PIE) au Burkina Faso

Titre : Consultant national en appui à l’Evaluation Post Introduction du vaccin contre la COVID-19 (PIE) au Burkina

Classe : NO-C du barème du système des Nations Unies

Type de contrat : Accord de Service Spéciaux (SSA)

Unité administrative : PEV Routine / WCO/BFA

Durée : Deux (02) mois : du 1er Octobre au 30 Novembre 2022.

Lieu d’affectation : Ouagadougou, DPV/Ministère de la santé et de l’hygiène publique.

1. Background

Le Burkina Faso a introduit au cours de ces trois dernières années plusieurs nouveaux vaccin dans le programme élargi de vaccination. Le plus récent est l’introduction des vaccins contre la COVID-19 intervenu le 2 juin 2021 dans l’ensemble des districts sanitaires du pays. Cette vaccination avait ciblé dans un premier temps le personnel de santé, les personnes âgées de plus de 55 ans et les personnes avec comorbidité. A ce jour la vaccination a été élargie tout personne âgée de plus de 12 ans.

Selon l’OMS, il est recommandé d’effectuer une évaluation post introduction (PIE) 6 à 18 mois après l’introduction initiale d’un vaccin contre la COVID-19. C’est ainsi que le ministère de la santé à travers la Direction de la Prévention par la Vaccination (DPV) compte réaliser l’évaluation post introduction du vaccin contre la covid-19 en intégrant les nouveaux vaccins introduits récemment dans la vaccination notamment le vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI), le vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) et la dose à la naissance du vaccin contre l’hépatite B (DN HepB).

Les objectifs de cette évaluation intégrés sont : ⦁ D’apprécier la planification, la coordination et la prestation de service dans le cadre du déploiement des vaccins contre la covid-19, VPI, le HPV et la DN HepB ;

⦁ D’apprécier la gestion de la chaîne d’approvisionnement et des déchets ;

⦁ D’apprécier le niveau de connaissance des ressources humaines ;

⦁ D’apprécier la génération de la demande des vaccins ;

⦁ D’apprécier la sécurité des vaccins ;

⦁ D’apprécier les couvertures vaccinales ;

⦁ D’identifier les problèmes nécessitant des actions correctives ;

⦁ De formuler des recommandations pour le renforcement du PEV.

C’est dans ce cadre que le Bureau pays de la Représentation de l’OMS au Burkina Faso, recrute un (01) consultant national pour fournir l’appui technique au ministère de la santé et de l’hygiène Publique pour la conduite de l’évaluation post introduction des vaccins contre la COVID-19, le HPV, le VPI et la dose à la naissance du vaccin contre l’hépatite B dans le programme élargie de vaccination.

2. Livrables

Le consultant national est chargé d’apporter une assistance technique au comité de pilotage de l’évaluation post introduction des vaccins. De ce fait, il sera chargé de :

  • Elaborer un protocole d’enquête conformément aux termes de référence ;
  • Elaborer les outils de l’évaluation pour les différents niveaux (DPV, DRS, DS, CSPS, et communauté) en référant au guide générique de l’OMS ;
  • Elaborer un guide d’orientation de l’enquêteur/superviseur ;
  • Assurer la formation des enquêteurs et des superviseurs ;
  • Rendre disponible les différents outils aux enquêteurs/superviseurs ;

  • Coordonner les activités sur le terrain dans les régions, les districts, les formations sanitaires et les villages qui seront retenus ;
  • Analyser les données collectées selon les domaines proposés dans le guide générique de l’OMS ;
  • Faire régulièrement le point sur l’état d’avancement des activités au comité ;
  • Documenter les points forts et les lacunes :
  • Proposer des recommandations et des domaines de discussion ;
  • Elaborer le rapport de l’évaluation dans un délai de 14 jours après la fin de l’enquête ;
  • Présenter les résultats de l’évaluation au Comité de pilotage ;
  • Transmettre le rapport final de l’évaluation dans un délais d’une semaine après la fin des activités.

3. Qualifications, expérience et compétences

Qualifications :

Essentielle : Doctorat en Médecine ou diplôme universitaire de niveau supérieur (BAC +5 ans au moins) dans un domaine lié à la santé.

Désirable : Formation spécialisée en épidémiologie ou en santé publique ou en économie de la santé.

Expérience :

Essentielle : Au moins cinq ans d’expérience pertinente dans le suivi et évaluation des programme de santé.

Désirable : ⦁ Expérience pratique dans la planification, le suivi-évaluation du programme élargie de vaccination ;

⦁ Expérience de travail avec le Système des Nations Unies dans le domaine du déploiement des vaccin.

Compétences et connaissances fonctionnelles :

⦁ Une connaissance dans la conduite des enquêtes et l’analyse des données ;

⦁ Une connaissance du programme élargi de vaccination et l’introduction des nouveaux vaccins ;

⦁ Une connaissance dans la conduite des évaluations post introduction de nouveau vaccins ;

⦁ Avoir le sens du travail en équipe, une capacité de synthèse, d’analyse et de rédaction.

⦁ Bonne maîtrise des applications Word, Excel, ODK

Compétences essentielles :

⦁ Favoriser l’intégration et le travail en équipe.

⦁ Produire des résultats de qualité.

⦁ Habilité à communiquer clairement et de façon concise, oralement et par écrit.

⦁ Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles.

Langues : La maitrise de la langue française est requise.

Disponibilité : Être disponible immédiatement

4. Supervision Technique

Le consultant travaillera sous la supervision générale du Représentant par intérim de l’OMS au Burkina Faso et sous la supervision technique directe du point focal chargé de la vaccination.

5. Lieu d’affectation

Le consultant est recruté pour le compte de l’OMS au Burkina Faso et sera basé à la Direction de la Prévention par les Vaccinations (DPV) du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Ouagadougou – Burkina Faso.

6. Honoraires et budget (Coût de voyage exclu)

Salaire mensuel 1 965 167 Devise : XOF Grade : NO-C

L’OMS applique une tolérance zéro à l’égard de toutes formes d’exploitation et d’abus sexuels, du harcèlement sexuel et tous types de conduite abusive (discrimination, abus d’autorité et harcèlement)

L’OMS s’engage en faveur de la diversité